« L'espérance avait un but »
Aux Français qui ont, comme moi, rejoint Londres en 1940, parce qu'ils refusaient l'armistice, le général de Gaulle offrait la chance de reprendre le combat sous notre drapeau.
Avec lui, l'espérance avait un but, la libération de la patrie. L'action avait des moyens, les Forces Françaises Libres, sur terre, sur mer et dans les airs.
L'Appel du 18 juin a changé ma vie. De ce jour, ma fidélité au général de Gaulle a été définitive et plus forte que la mort.


Pierre MESSMER
L'Appel du 18 juin
les forums